Projet de l’ex DAGPB pour l’évolution de notre statut

lundi 9 novembre 2009
par  Etienne Lecomte
popularité : 26%

Mme Kirry DRH avait rencontré le SMISP en juillet dans le cadre du programme gouvernemental de fusion des corps demandé par la RGPP. Elle a présenté aux représentants du SMISP un projet de regroupement des MISP, PHISP et IGS, au sein d’un même corps de "cadres supérieurs de santé publique et de sécurité sanitaire". La nouvelle grille proposée comportait un premier grade avec pour les médecins, une entrée dans le corps à l’indice 588 (528 actuellement) et un déroulement linéaire des indices 588 à hors échelle B (HEB) (actuellement c’est de 528 à 966 pour le grade de MISP, avec une barrière au passage en MISP chef). Le deuxième grade couvrirait HEC et la HED serait réservée aux anciens MIR et CSZ(hors quota) et à un pourcentage à déterminer de HEC en C3.

Notre objectif reste d’améliorer l’attractivité du corps et ce projet de nouvelle grille indiciaire n’est pas, a priori, de nature à la renforcer. Dans le cadre des ARS, une évolution plus globale du statut tendant à un rapprochement avec le niveau des praticiens hospitaliers et une harmonisation des statuts de médecins et autres praticiens exerçant les mêmes missions (MISP, PH, Médecins conseils etc….) nous semble la seule vraie question à l’ordre du jour et le projet de la DAGPB n’y répond pas.
A la suite du séminaire, nous avons adressé à Mme Kirry DRH le 12 octobre une lettre de réponse.


Documents joints

courDRH12_10_2009.pdf
courDRH12_10_2009.pdf

Commentaires

Brèves

Dernière heure

mercredi 3 mai

Prolongation de la date limite pour l’inscription au concours de MISP 2017.
Un récent arrêté, paru au JO du 3 mai, prolonge jusqu’au 11 mai la date limite d’inscription au concours de MISP 2017 (voir ci-dessous).

Une nouvelle menace pour la santé publique

mercredi 12 octobre 2016

La nouvelle agence de santé publique ("Santé Publique France") vient de recevoir comme cadeau de naissance... une perte de 5 % de ses moyens financiers et humains pour 2017 alors même que les établissements qu’elle rassemble (INVS, INPES, EPRUS, ADALIS) avaient déjà subi d’importantes baisses de leurs budgets et de leurs effectifs ces dernières années. L’UNSA santé publique et le SNAPA (Syndicat national autonome du personnel des agences sanitaires) dénoncent cette mesure dans un communiqué de presse (lire ici).

Concours pour l’accès au corps des MISP

samedi 8 octobre 2016

Deux arrêtés, datés du 9 septembre, viennent de paraître aux journaux officiels des 16 et 23 septembre 2016. Le premier fixe les règles d’organisation générale et la nature de l’épreuve des concours pour le recrutement des médecins inspecteurs de santé publique ; le second autorise, au titre de l’année 2016, l’ouverture du concours.
Lire les arrêtés ici et et voir l’article ci-contre.
Les textes ont été complétés par une instruction en date du 5 octobre précisant les conditions d’organisation du concours. L’épreuve orale d’admission est fixée au 26 novembre. Attention à la date limite de dépôt des dossiers de candidature : le 26 octobre . Lire cette instruction. Pour tous renseignements : drh- concours@sg.social.gouv.fr.

Préparation au concours de MISP

mardi 27 septembre 2016

L’EHESP organise les 13 et 14 octobre prochains, une préparation pour le concours de recrutement de MISP 2016. Les modalités et les dossiers d’inscription sont mis en ligne sur le site de l’école www.ehesp.fr (lien ici).

Offre d’emploi l’ABM recrute.

vendredi 23 septembre 2016

L’Agence de biomédecine recrute un nouveau responsable de la mission d’inspection sur un contrat de détachement ou de mise à disposition d’une durée de 3 ans, renouvelables. La fiche de poste apparaît très intéressante et conviendrait particulièrement à un MISP. Le poste est à pourvoir au plus tard le 1er novembre 2016 ; c’est donc urgent.
Consultez ici l’offre d’emploi.